Ma­jo­ra­tions spé­ci­fiques

Feuillet Hebdo de la Revue Fiduciaire - - Fiscal -

Pour l'im­po­si­tion des re­ve­nus de 2017, le mon­tant maxi­mal de la ré­duc­tion d'im­pôt ac­cor­dée à cer­tains contri­buables qui bé­né­fi­cient d'une ma­jo­ra­tion du quo­tient fa­mi­lial en rai­son de leur si­tua­tion par­ti­cu­lière – in­va­lides, an­ciens combattants (voir RF 1083, §§ 3006 et 3008) – se­rait por­té à 1 523 €.

Pour ces contri­buables, le cu­mul du pla­fon­ne­ment gé­né­ral (1 527 €) et du mon­tant maxi­mal de la ré­duc­tion d'im­pôt com­plé­men­taire (1 523 €) au­rait pour ef­fet de por­ter à 3 050 € les ef­fets du pla­fon­ne­ment du quo­tient fa­mi­lial.

En pré­sence d'en­fants en ré­si­dence al­ter­née, le mon­tant de la ré­duc­tion d'im­pôt se­rait pla­fon­né à 1 523 €/2.

Par ailleurs, pour l'im­po­si­tion des re­ve­nus de 2017, le mon­tant de la ré­duc­tion d'im­pôt se­rait por­té à 1 701 € pour les contri­buables veufs ayant au moins un en­fant ou une per­sonne à charge, lorsque le pla­fon­ne­ment pour les 2 pre­mières de­mi-parts sup­plé­men­taires s'ajou­tant à une part (3 054 €, soit 2 × 1 527 €) est at­teint (voir RF 1083, § 3009).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.