Neptune Yachting Moteur : 2020-05-29

Témoignage Le Vrai Coût D’un Bateau : 77 : 77

Témoignage Le Vrai Coût D’un Bateau

L’ADDITION, SVP ! d’apport, (Coût mensuel/propriétai­re hors loyer mise en route du bateau et carburant) € Loyer LOA 360 68 € Assurance + 42 € Taxe de francisati­on + € Place de port + 229 € Entretien complet + 161 € TOTAL/MOIS = 860 cialiste de la location avec option d’achat. Avec la LOA, les acheteurs bénéficien­t d’un taux de TVA divisé par deux avec possibilit­é de revendre leur bien à tout moment grâce à un crédit transférab­le. 70% des bateaux sont aujourd’hui financés de cette façon. Pourquoi s’en priver ? Les échanges avec l’organisme se font par mail. En quelques jours, le plan de financemen­t est établi et le dossier bouclé. Il faut néanmoins montrer patte blanche. Document d’identité, salaires, taux d’imposition, biens immobilier­s, crédits en cours, tout est passé au crible. Au final, le plan de financemen­t s’établit de la manière suivante ; un premier loyer d’apport à verser de 80 000 euros financés en partie par la vente du précédent bateau (30 000 euros) suivi de 118 mensualité­s de 720 euros. Enfin, au bout des dix ans, un dernier loyer de 20 000 euros est prévu sachant qu’il est probable que le bateau soit vendu d’ici là. La réduction de TVA permet d’obtenir un crédit total sans intérêt égal à la somme initiale ! Les deux copropriét­aires obtiennent ce qu’il voulait : s’acquitter de mensualité­s raisonnabl­es (360 euros par mois chacun), certes sur 120 mois, mais comparable­s au bail qu’il payait pour l’Expression 25. Le salon de cockpit se convertit en bain de soleil total. Les esthétique­s pare-battages sont réversible­s, servant à la fois de protection ou de dossier. Assurance Pour l’assurance, Olivier et Thierry sont déjà clients chez April Marine. Un nouveau contrat dit Premium leur permet d’être couverts intégralem­ent. « Le bateau ayant moins de trois ans est assuré pour la valeur du neuf sur la base de 231 425 euros » poursuit Olivier. Le tarif annuel s’élève à 1 633 euros, soit presque trois fois plus cher que le précédent. On comprend qu’on a changé définitive­ment de catégorie de bateau ! » Francisati­on 77

© PressReader. All rights reserved.