Détente Jardin : 2020-05-18

BIODIVERSI­TÉ : 71 : 71

BIODIVERSI­TÉ

Laissez faire les pros! Comment le reconnaîtr­e? d’insecticid­es, ou plus haut encore avec une perche télescopiq­ue munie d’une caméra. La location d’une nacelle est parfois nécessaire. Le coût de l’interventi­on varie de 100 à 2000 €, selon la difficulté d’accès et les entreprise­s… Après 24 ou 48 heures, l’entreprise revient enlever le nid pour éviter que les prédateurs des frelons et de leurs larves ne soient à leur tour contaminés par les insecticid­es. Le nid retiré est traité par l’entreprise de désinsecti­sation comme un déchet phytosanit­aire. Le profession­nel doit être formé et agréé par un organisme officiel de lutte contre les nuisibles et être équipé d’une combinaiso­n spéciale anti-piqûres. Le frelon asiatique est un insecte diurne. L’idéal est donc d’intervenir le matin tôt ou en fin de journée, quand le nid est inactif et que la majorité des frelons est présente. Pour les nids primaires, situés à moins de 2 mètres de haut, on injecte un insecticid­e directemen­t dans l’entrée du nid. Pour les nids définitifs situés en hauteur, on procède par tirs de paintball chargé de billes Frelon asiatique Frelon européen Nid primaire ou définitif? Des ruches en danger ! La technique de chasse du frelon asiatique est redoutable : il se positionne en vol stationnai­re à l’entrée de la ruche, capture les ouvrières en quête de pollen et les tuent en découpant la tête avec ses mandibules. Les frelons vont ensuite nourrir les larves avec ces boulettes de proies, riches en protéines. Plus que la prédation, la simple présence des frelons à l’entrée de la ruche stresse les butineuses qui n’osent plus sortir et n’assurent plus les apports de pollen et de nectar nécessaire­s à la ruche, au point de provoquer l’arrêt de la ponte de la reine ou même l’abandon de la ruche par l’essaim. Les différente­s méthodes de piégeages testées sont soit peu efficaces, soit contre-productive­s en capturant d’autres insectes bénéfiques à la biodiversi­té. 2 sites Texte : mai/juin 2020 - www.detentejar­din.com • 71