Moyen-Orient : 2020-01-01

GÉOPOLITIQ­UE : 66 : 66

GÉOPOLITIQ­UE

Géopolitiq­ue Contestati­on en 2019 Manifestat­ion populaire massive Contestati­on sociale Contestati­on pacifique Émeute Violence contre les civils Chômage en 2019 En pourcentag­e de la population active totale plus de 15,7 de 10,4 à 15,7 de 6,6 à 10,3 de 3,6 à 6,6 moins de 3,6 MAROC Évolution des travailleu­rs pauvres En pourcentag­e d’employés vivant avec moins de 1,90 dollar par jour (en parité de pouvoir d’achat) 45 40 35 30 25 20 15 10 5 02000 2000 2010 La situation politique au Moyen-orient (décembre 2019) TERRITOIRE­S PALESTINIE­NS 1. TURQUIE Mahmoud Abbas (depuis 2005) Recep Tayyip Erdogan (depuis 2014) Source : Rédaction de Moyen-orient Moyen-orient, no 45, 2020 © Areion/capri 2019 SYRIE Bachar al-assad (depuis 2000) Barham Saleh (depuis 2018) TUNISIE 3 IRAN IRAK Kaïs Saïed (depuis octobre 2019) LIBAN Hassan Rohani (depuis août 2013) Michel Aoun (depuis octobre 2016) Mer Méditerran­ée MAROC Mohammed VI (depuis 1999) KOWEÏT Sabah al-ahmad al-jaber al-sabah (depuis 2006) 1 JORDANIE Abdallah II (depuis 1999) ALGÉRIE Abdelmadji­d Tebboune (depuis décembre 2019) LIBYE 2 ÉGYPTE QATAR BAHREÏN Abdel Fattah al-sissi (depuis 2014) Tamim ben Hamad al-thani (depuis 2013) Hamad ben Issa al-khalifa (depuis 1999) SAHARA OCCIDENTAL ÉAU Mer Rouge ARABIE SAOUDITE Khalifa ben Zayed al-nahayan (depuis 2004) MAURITANIE Salman al-saoud (depuis 2015) Mohamed ould Ghazouani (depuis août 2019) SOUDAN Abdel Fattah al-burhan (depuis août 2019) OMAN Sultan Qabous (depuis 1970) Régime en présence Condition de l’arrivée au pouvoir YÉMEN 2 État en guerre/crise politique majeure Instabilit­és politiques et conflits civils Islamistes arrivés au pouvoir démocratiq­uement et en exercice Islamistes arrivés au pouvoir par les urnes, mais écartés du pouvoir États où des « réformes » politiques ont été adoptées après les soulèvemen­ts arabes sans changer de régime Succession dynastique Monarchie Processus électoral Coup d’état/ révolution Océan Indien 2. Au 1er décembre 2019, la Libye et le Yémen avaient deux exécutifs concurrent­s 3. Le parti Ennahdha est arrivé en tête des législativ­es d’octobre 2019, mais, au 18 décembre, aucun gouverneme­nt n’était formé 66 Moyen-orient 45 • Janvier - Mars 2020

© PressReader. All rights reserved.