Le Journal de Quebec : 2018-12-08

ACTUALITÉS : 2 : 2

ACTUALITÉS

2 ACTUALITÉS LE JOURNAL DE QUÉBEC SAMEDI 8 DICEMBRE 2018 Événement À LA UNE 12 16 17 17 18 18 20 32 52 6 pages 44 ACTUALITÉS LE JOURNALDEMONTRÉ AL SAMEDI8DICEMBRE 2018 DOSSIER DES RECETTES POURUNE SALLE DE BAIN ÉCOLO LEMÉDE AIME PÉ SAMEDI 8 DICEMBRE 2018 LEJOURNALDEMONTRÉAL 42 ACTUALITÉS CAROLINELEPAGE DOSSIER Vivr [email protected] ÉMÉLIERIVARD-BOUDREAU CAROLINELEPAG Collaboration spéciale Coll VAL-D’OR |Unefamille de l’abitibi fabrique maquillage, déodorant et mousse à raser afin de réduire la production de déchets qui émanent de la salle de bain. Jolyane Morin l’admet, elleest reve-nue « aux trucs de grands- mères » pour venir àbout des déchets. Elle achète en vrac ou fabrique elle-même presque tous ses produits net-toyant s, de maquillage et d’hygiène personnelle. Lorsque l’option du vrac ou la fabricationn’est pas possible, l’enseignantedeval-d’or troqueses anciens articlespour des produits ayant une moins grande empreinte écologique. Le bicarbonate desoude, communémentappelé «la petitevache »estau centre deplusieurs de ses recettes. Jumeléavecle vinaigre, il se trans-form e en produit nettoyant pour pra-tiquem ent tous les coins de la maison. Q Thierryboutina mis son condo de Québec àvendre pour s’installer sur la terre àbois de son grand-père, où il compte se construire une petite habitation durable. qui ber vélo ses D PHOTO COLLABORATION SPÉCIALE, CAROLINE LEPAGE Depuisplusieurs écologique des consommétout l’humanitéentiè dès le début av troisplanètes e réduire à une s au 100 km des parcourus et e Voyez,envert écologique à u MARTINLALINECMICHAUD Médecin 1,5 1 Malgréleur M mode de vie zéro déchet,sitout le monde vivait comme le couple MougenotFrancoeur, l’humanité aurait besoin d’une planète et demi pour survivre. leur p de ne trans Un un tra compt garde tuésen de sa f Com par an de bicy tion, l’h vitesse «Je hiver. J suis trè sont beaucoupaffectéspar Lesrésultats leurs déplacements, même s’ils électrique. ont une voiture Ils vont en France deux par année pour fois visiter la famille. Ils font éégalementunvoyagedevacances par an. ODEURDECHOCOLAT PLANÈTE Mélangé avec la fécule l’huile de maïs, de coco et la cire il aservi d’abeille, àlacréationd’undéod o-rant.mais il a fallu plusieursessais et erreurs pour trouver formule. la bonne L’huile d’olive et la cire suffisent d’abeille aussi pour cuisiner des baumes àlèvres. Le garde-manger sertàconfectionnerune cire épilatoire. Elle un contient caramelcomposéde sucre, de mieletdejus d’eau, de citron. «Çagoûte vraiment bon », fait remarquer la fille de Jolyanemorin, Maéliecharbonneau. «Les premières fois,jel’aitrop fait cuire. Alorsçaa fait des bonbons », relate la mère. Un mélange appétissant de féculedemaïs et de cacao servira aussi à la fois de poudre bronzante et de shampoing sec. «Quand tu fais du sport, le chocolat ça sent », plaisante-t- elle. À quelle fréqu produits d’ori poulet, poisson Audrey Mougenot et Marc Francoeur, avecbébé Mathis gerszérodéchet qu’ilsutilisent de 6 semaines dans quotidiennement.le lesbras, couple exposent quelques-uns achèete des produits ménadesproduitsménagerse tses aliments en vrac. 1,1 Lesquébécois rencontrés par Le Journal ont également passé le test des planètes.sitout le monde faisait comme Thierry Boutin, l’humanité aurait besoin de 1,1planète. PHOTO COLLABORATION SPÉCIALE, SIMONDESSUREAULT UN SAC DE DÉCHETS TOUS LES 70 JOURS Il perd des points en raison de son transport entree Bellechasse et Québec. PLANÈTE Quelle qua vous mang non emballée moins de 320 SIMONDESSUREAULT SACRIF Collaboration spéciale en faisant référence aux épiceries qui font beaucoup de suremballage. Elle ne veut surtout pas phénomène. Pourv et desse afait un piscine ahabité duplex. mité, m l’environ «C’est tie du cal de la viei En se M. Lalin déplacem de la fam 10 000 km pour les l «C’est b ce n’est pa Je n’ai pa blèmes d’ gagne uns De plus, voiture se Il fuit la surconsommation au campement de son grand-père Un couple de Rivière-des- Prairies qui a contribuer au unbébé de 4moisadditionne les sacrifices quotidiens depuis 3ans pour réussir à rem-plirunseu l sac de déchetstous les 70 jours. La planification zéro déchet d’audrey Mougenot, 38 ans, et de Marc Francoeur, 47 ans, acommencé il yatrois ans lors-qu’ilsontr eçudelapublicité sur l’arrivée desbacs de compostage àleur domicile. SACRIFICES LES COUCHESLAVABLES Le mode vie zéro déchet n’est cependant pas simple. Le couple doitacheter pro-duitsménagers ses et ses aliments dans des magasinsqui vendent envrac. Ils refusent doncd’allerausuperm ar-ché,pourtantsitué au coin de leur rue. Ilspréfèrent faire 20 minutesavecleur voiture électrique et apporter contenants tous leurs pouraller dans une épicerie zéro déchet. Ils yremplissent leurs contenants de nourriture, mais aussi de dentifrice, de savon, de shampoing, etc. «Onn’a pas d’autre choix que de pla-nifieràl’av ance. Par exemple, il faut pré-voird’appo rterunoudeuxpots pour imprévus»,aexpliqué les Audreymougenot. Le modedeviezérodéch également et les suit àl’extérieur de leur maison. Mme a toujours four-chetteenbambou unemini- etune serviette dans son sac pour ne pas utiliser desserviettes de table etdes couverts en plastique. Elle aégalement toujours contenant un petit pour les restes quand elle au restaurant. va L’utilisation de coucheslavables acepen-dantfa illi décourager le couple depuis la naissance de Mathis. «Ça, c’est du boulot, il faut faire deux cycles de lavage et être hyper soigneux parce qu’elles doivent être sèches avantlaréutilisation », aexpliqué Audrey. Les nouveaux parents ont donc décidé de payer plus cher et de faire appel àune entreprise qui loue et lave les couches. Quel type votremai ELLE ACHÈTE EN VRAC... GRADUELLEMENT Àcôté du lavabo, deux pots Masson dotés d’une pompeservent de conte-nan t pour le dentifrice. «Ilyenaàlamenthe et il yaun autre à l’orange etàl’anis. Moi,une fois sur deux,jeprends le bicarbo-na te de soude. L’hygiéniste dentaire m’a dit que ce n’était pas abrasif et que c’étaitsoluble à l’eau, donc que ce n’était pas dangereux »,souligne Jolyane Morin. Commeaucuneboutique àval-d’or ne vend le produit, elle l’achète dans une boutiquezéro déchet, à Amos, à 70 km de chez elle. Lorsqu’elle fait le voyage, elleenfait plusieurs pots de réserve et achète d’autres produits comme lesham-p Avecqu maison Ils ont alors fait l’inventaire de leur pou-bellepours avoir ce qu’ilyrestaitune les déchetsde fois table éliminés. «Onacommencéàla réduire graduel-lemen t », a relaté Audrey Mougenot, est consultante qui en ressources humaines et enseignante aux HEC. L’arrivée du petitmathis n’apas en septembre changé leurs habitudes. toujours Ils tentent de réduire au maximum déchets. leurs Le coupleproduit tellement rebutsqu’il peu de n’a plus de poubelle extérieure. Le voisin accepte demettre leur dansson bac unique petit sac en plus de «Ilyades deux mois. pays pluspauvresqui en plusque nous font pour l’environnement »,dit M. Francoeur,qui est physiothérapeute la nature aupireendevenant autosuffisantdans Un ex-vendeur d’hypothèques se prépare CE QUE CONTIENT LEUR POUBELLE se rentrer dans la face », lance cel ui qui prépare au pire. Ce végétarien vise l’autosu uffisance en faisant pousser ses boutur res et en cultivantsur butte et en serre. ILI fait des conserves avec sa production de e fruits et légumes. Il cueille les chantere ellesdans les bois. M. Boutin se sèvre mêm meducafé avec des tisanes àbase d’aiguill es de pin. Avec sa conjointe, ils réussissen nt à vivre avec 30 $ d’épicerie chacun par semaine. Au printemps,ilentamera la con nstruction d’une petitehabitation durable pourp vivre sur la terre toute l’année. Il aimer père. Cet hiver, ilhabiterachez sa copine. «Jeveux me libérer de toutes les laisses delasociété »,dit-il. Il a coupé ses cartes de crédit et tente de se départir de sa voituredel’année. Ce bachelier en communication enseigne désormais l’informatique aux aînés. Il aime cet emploi,même si ses revenus ont légèrement diminué. «J’ai l’impression quejefaisdu bien », commente-t-il. Combie vivent leur compte àlafin du mois sont rares. «Jesuis moi-même tombé dans la game de lasurconsommation », déclarecelui qui vivait au-dessus de ses moyenspour courtiser la clientèle aisée, qui devait luirapporter de meilleures commissions, en vain. Cet universitaire gagnait environ 50 000 $par année, mais on lui faisait miroiter quatre fois plus s’il travaillait très fort. Comme plusieurs, il était lui aussi prisonnier de ses dettes. BELLECHASSE |Unhomme qui vendait des hypothèques vit maintenant dans un campement sur la terre àbois desongrand-père, où il veut devenir autosuffisantpour se préparer aux changements climatiques. Il serait possible pour le couple dene faireaucun déchet.les seuls déchets qui se retrouvent dans leur sac proviennentdefoisoù ils n’ont pas respecté leur règle. Des sacsdechips, desemballages pour médicaments et deslanguettesde plastique de verres de contactcomptent parmiles rebuts qui se retrouvent dans leur Mongenot Quell de vo De 2015 à2017, Thierry Boutin, 34 ans, travaillait danslemilieu delafinance en tantque démarcheur hypothécaire. Comme il gagnaitexclusivementsa vie avec ses commissions il incitait des 1,4 i tou mon com Mar 1 page VERS L’AUTOSUFFISANCE Avez dans RETOUR ÀLATERRE rait expérilié à la rivière oing et le revitalisant Alerté par les changements climatiques, poubelle. mation Ell i l é h «Siçadevient trop rigide, lerisquede dire je n’en peux plus esttrop élevé», affirmemmemougenot. Lalin Mich faudr lanèt PLANÈTE ENVIRONNEMENT SAMEDI8DICEMBRE 2018 LEJOURNALDEQUÉBEC Électricité 55 ARGENT Ordonnance Hydro doit faire cesserlesrejets desédiments AGENCE QMI |Hydro- Québec vient de recevoir un avis préalable à une ordonnance relativement aux travaux de construction de la nouvelle ligneàhaute tension traversant la municipalité de Saint-adolphe-d’howard, dans les Laurentides, en raison de déverse-m ents de sédiments. Cela signifie que la société d’état devra, dès qu’elle recevra l’ordon-na nce, « cesser les rejets de sédi-men ts dans les milieux humides et hydriques susceptibles 6 pages d’être affectés p l PROJETD’HYDRODANSLESLAURENTIDES √ √ SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015 LE JOURNAL DE MONTRÉAL 66 JMSAMEDI Caféextr r 64 JMSAMEDI LE JOURNAL DE MONTRÉAL SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015 CAFÉ motsflé é motscroisésextra 12 891011 1234567 1 2 123456789101112 3 sudoku mots débrouillés 75893 75 4 97 258 4 61 9485 36 689 41389 4 1 niveau de difficulté: très dificile 5 mot de 7 lettres | 10 mot de 5 lettres | Voiture 2 1. Chaque case doit contenir un chiffrede1à9. Tous les chiffres de1à9 doivent se retrouver dans chaque colonne, chaque rangée et chaque région de 3x3. Aucun chiffrenedoit se répéter dans une même colonne, ligne ou région. 6 En vous aidant de la définition, replacez les lettres, à droite de la définition, dans le bon ordre. Une fois le mot trouvé, encerclez les lettres dans la grille. Lorsque tous les mots ont été placés dans la grille, le mot restant constitue la solution. ESUECREPT RICINANCE PNALREVET RRCLERTAR OEOR I INEG A SGNEAGONI S TNVTOUUNI V EOENAEAECO RLRED UNCTL NOTMNLJOE E ERIIAEOTR U RPRPGRUEER 2. 7 3 8 4 9 3. 5 10 11 6 12 7 VERTICALEMENT HORIZONTALEMENT 8 Faculté d’êtreprésent en plusieurs lieux àlafois. - Arme. Souverain. -Chanter en criant. Caractère de ce qui est inné. -Prophète hébreu. Sentiment de satisfaction de soi. -Remporte une victoire. Récompense olympique. - Démonstratif. Badiné. -Arrose. Relatif àl’hérésie chrétienne du IIE s. professée par Montanus. Colossal. -Fleuvede France. - Milligramme. Dépôt de fumée. - Disposer de façon à alterner les joints. À l’intérieur.-complète. Destiner. - Marque le temps. Ils.-bisannuelle. 1. Habit militaire. -Enforme d’oeuf. Consacrerons.-indique une alternative. Produit par l’action de la chaleur.-qui présente desnodosités. Colorant jaune. En usage. -Habitant.Rubidium. On la place sur un biberon. Breuvage. -Triage. - Prince troyen. Ressenti. -Plan incliné d’un toit. Partied’une poulie. - Langue romane. Produit de caractère métallique. -Victoirede Napoléon. Organe pair.-étendue d’eau salée. Premier lit de Jésus.Oiseau palmipède. 1. 9 2. 2. 10 binairo MD 3. 3. 11 Décliner Fruit de l’amandier Aïeul Ancienne arme franque Ville du Québec Outil servant àbattre Transformer Taillé comme un écot Onde Peuple bantou de l’ouganda Vociférer Coloration jaune des muqueuses Sans pareil Alliance Qui tiresur le noir Mettredupiquant Allonger S’agenouiller (Se) Petite vallée à versantsraides Herbe dont on tireune huile laxative Ricaneuse Argot consistant àinverser les syllabes Brigand SRONIGEA NMEDAA TRNEECA ONNGA UONJA TTEBA VTRRONIEC TOEEC TOLF NGDAA UURLGEE A__N A__N A__E A__O A__O B__T C__V E__T F__T G__D G__U 4. 4. 5. 12 1. Remplissez les grilles avecdes 0 etdes I demanièreàceque chacune des lignes et des colonnes contienne autant de 0que dei. Il estinterdit d’avoir àla suite plusdedeux chiffres identiques, que ce soit à l’horizontale ou à la verticale. Dans une même grille, les lignes ou les colonnes identiquesnesont pas autorisées. Chaque grille n’aqu’une seule solution. motscroisés 5. 6. 6. 7. 7. HORIZONTALEMENT 2. VERTICALEMENT 1. 2. Habit militaire. - En forme d’oeuf. Consacrerons. - Indique une alternative. Produit par l’action de la chaleur. -Qui présente des nodosités. Colorant jaune. En usage. - Habitant. - Rubidium. On la place sur un biberon. Breuvage. - Triage. -Prince troyen. Ressenti. -Plan incliné d’un toit. Partie d’une poulie. -Langue romane. Produit de caractère métallique. -Victoirede Napoléon. Organe pair.-étendue d’eau salée. Premier lit de Jésus. - Oiseau palmipède. 1. Faculté d’êtreprésent en plusieurs lieux àlafois. - Arme. Souverain. -Chanter en criant. Caractèredecequi est inné. - Prophète hébreu. Sentiment de satisfaction de soi. - Remporte une victoire. Récompense olympique. - Démonstratif. Badiné. -Arrose. Relatif àl’hérésie chrétienne du IIE s. professée par Montanus. Colossal. - Fleuve defrance. - Milligramme. Dépôt de fumée. - Disposer de façon àalterner les joints. À l’intérieur.-complète. Destiner.-marque le temps. Ils. - Bisannuelle. 8. 8. 2. 3. 9. 3. 3. 9. TRIEEC NLIGEEA ULIGE TRRONIEA TRPNMIEE RRPOONLGE TSRRRPONEE VRNIA 10. I__E_ I__G_ L__U N__R P__E_ P__L_ P__S_ R__I_ 4. 5. 6. 7. 4. citatio 10. 11. 5. 11. Placezles lettres de e chaque colonne dans la case appropriée de manièreàformer une phrase complète. Lesmot s sont séparés par u ne case noire. 6. 7. 12. 12. 8. 9. citations 8. Exemple: Que veux-tumanger à midi (ou ce midi)?comme minuit, le nom midi est masculin. D’où l’accord suivant: à midi précis (à minuit précis). Et quand le mot midi est sujet,le verbe s’accorde au singulier. Exemple: Midi sonne. Midi reste au singulier dans une expression comme «tous les vendredis midi». Il est alors présumé que l’on veut dire tous les vendredis, àmidi. Parailleurs, au Québec 1. Rien nesertde__________, il faut __________ àpoint. 2. Riennese________, rien ne se perd, tout se __________. – – Lafontaine Lavoisier MOTS DITS RNIIC USRIEE 10. R__I_ R__U _ LES 9. PARJACQUES LAFONTAINE VRNLEA VUROLE Thème :xxxxx xxxxxxxx V__L _ V__E _ 11. 10. 11. 12. C’est arrivé... Midi sonné le27novembre J. St-andré et Y. Champagne n’ont pas tort de condamner l’utilisation des locutions «à soir», «à matin». Les formules exactes sont «ce soir» et «ce matin». Mais dit-onàmidi ou ce 12. 1912 • L'african National Congress (ANC) est fondé en Afriquedu Sud. Sous ce parti, Nelson 1962• Le golfeur Jack Nicklaus, 21 ans, amorce sa carrière professionnelle Il Solutionsdu pausecaféd’hier àlacoupe Canada de hockey. Deux membres 1999 • àcompléter midi? Les deux, indifféremment. Mandela sera élu en 1994. motcaché: mots débrouillés : àcompléter: peuple lobe citations Complétez les mots suivants afinde trouver le nom d’un acteur américain. 1. Riennesertdecourir, partir àpoint. 2. Rien ne se crée,rien n tout se transforme. – 1959• 1976 • 1. E_ _ENE 2. PO_ _TO –Lafonta 3. G_ _RCE 4. _ _INDE 5. AL_ _ES 6. VO__LE Burt Reynolds 7. PA_ _TE 8. CO_ _ON La SOMMAIRE MONDE ARGENT 30 52 Bourse Dans vos poches 53 54 SPECTACLES Gingras Louise Deschstelets Horoscope 63 70 71 MÉTÉO PETITES ANNONCES DÉCÈS SPORTS 71 72 75 77 Statistiques 78 SUPER SAMEDI OPINIONS 6 10

© PressReader. All rights reserved.